Règle de Shut the box

Shut the box est un jeu de société traditionnel, fascinant par sa simplicité et son charme intemporel. Originaire d’Europe, ce jeu, également connu sous le nom de “ferme la boîte“, a su traverser les âges, captivant joueurs de tous les âges.

Dans cet article, nous explorons les règles de base, le déroulement du jeu et partageons des astuces stratégiques pour optimiser vos chances de victoire. Que vous soyez un joueur chevronné ou un débutant, ce guide vous aidera à profiter pleinement de Shut the box.

jeu shut the box

Sommaire

Principe de Shut the box

À qui s’adresse le jeu ?

Où peut-on jouer Shut the box ?

Variantes du jeu

Situation de jeu

Déroulement du Shut the box

Astuces et commentaires pédagogiques

Principe de Shut the box

Shut the box se joue typiquement avec deux dés. Le joueur lance ces dés et additionne les valeurs obtenues, qui peuvent varier de 2 (1+1) à 12 (6+6). En fonction de cette somme, le joueur peut lever un ou plusieurs clapets devant lui, dont la somme totale égale celle des dés.

Par exemple, un lancer donnant 4 et 5 permet de lever le clapet 9, ou encore le 1 et le 8, le 2 et le 7, le 3 et le 6 ou le 4 et le 5. Le jeu passe ensuite au joueur suivant, qui procède de la même manière.

Lorsqu’un joueur ne peut plus lever de clapets suite à un lancer, son tour se termine. Il additionne alors les nombres des clapets restants. Le but est d’avoir le score le plus bas. Si un joueur parvient à lever tous ses clapets, il remporte la partie et peut “fermer la boîte” !

À qui s’adresse le jeu ?

Shut the box est accessible dès l’âge de 7 ans. Il peut se jouer de 2 à 12 joueurs, voire plus en formant des équipes.

Où peut-on jouer Shut the box

Ce jeu se prête aussi bien à un contexte social qu’éducatif. Dans les écoles, il peut être utilisé dans les clubs de jeux ou comme atelier ludique en classe. Le jeu en équipe est également envisageable.

Variantes du jeu

Le jeu Shut the box peut se jouer avec différentes règles :

  • Le nombre de clapets peut varier (souvent 9, 10, ou 12).
  • Possibilité de jouer avec trois dés.
  • Option de jeu en solo.
  • Permettre de lever trois volets en un lancer.
  • Inclure d’autres opérations mathématiques en plus de l’addition.
  • Changer le mode de lancer des dés : à tour de rôle ou plusieurs lancers consécutifs pour un joueur jusqu’à ce qu’il soit bloqué.
  • Utiliser des cartons et des pions, comme au loto, ajoutant ou retirant des pions au cours du jeu.

Situation de jeu

Par exemple, avec un lancer de 4 et 6, le joueur peut lever le clapet 10, ou choisir la combinaison 1 et 9 ou 3 et 7. Si les clapets 4 et 8 sont déjà levés, les combinaisons 6+4 et 8+2 ne sont plus possibles.

Déroulement de Shut the box

Pour débuter, chaque joueur lance les dés à tour de rôle. Le nombre total obtenu détermine les chiffres à rabattre. Les joueurs ont le choix entre rabattre un seul chiffre ou une combinaison de chiffres équivalant au total des dés. Par exemple, un lancer de 7 permet de rabattre le 7, ou le 3 et le 4 ou toute autre combinaison admissible.

Une fois qu’un joueur ne peut plus rabattre de chiffres basés sur les lancers de dés, son tour se termine. La somme des chiffres restant ouverts désigne alors son score pour ce tour. Le but est d’avoir le score le plus bas possible. Si un joueur réussit à fermer tous les chiffres, il a fait un Shut the box, gagnant ainsi la partie immédiatement.

Dans certaines variantes, le jeu continue jusqu’à ce que tous les joueurs aient eu le même nombre de tours. Le joueur avec le score le plus bas à la fin de la dernière manche est déclaré vainqueur.

Règle du Dutch

Astuces et commentaires pédagogiques

Shut the box est un excellent outil pédagogique. Idéal pour le cycle 2, il aide à construire les bases des opérations mathématiques et promeut la compréhension de la décomposition des nombres jusqu’à 12.

Bien que le jeu repose sur le hasard des dés, il encourage rapidement à réfléchir tactiquement : quelle décomposition choisir ? Quels nombres éliminer en priorité ? Viser les grands nombres pour minimiser le score final fait partie d’une bonne stratégie.

Shut the box révèle la diversité des décompositions possibles d’un nombre et encourage à les explorer, brisant ainsi l’idée d’un chemin unique en calcul. C’est là sa force pédagogique : mettre en lumière les multiples combinaisons entre les nombres.

Découvrir d’autres jeux de sociétés